Le Lesotho est un pays d’Afrique australe, entièrement enclavé au sein de l’Afrique du Sud. Connu sous le nom de Royaume dans le Ciel, à cause de sa haute altitude, le pays possède le point bas le plus haut du monde (1 400 m) et est le seul dont l’altitude n’est jamais inférieure à 1 000 m. Les habitants basothos sont très amicaux et accueillants et le pays est relativement sûr et politiquement stable, comparé à certains de ses voisins.

 

Comprendre
Le Lesotho est un pays où le tourisme est très peu développé. Le voyageur devra être autonome et ne pas s’attendre à trouver les prestations offertes par l’Afrique du Sud voisine. L’intérêt majeur du pays est d’offrir d’immenses espaces de wilderness à celui qui cherche un contact avec une nature très peu aménagée. On n’y trouvera pas d’animaux prestigieux, comme en Afrique du Sud, mais un pays de montagnes fort belles et très peu fréquentées. C’est le lieu idéal pour pratiquer la randonnée pédestre, mais, surtout, la randonnée équestre, car il n’y a pas de clôtures et on peut parcourir de très longues distances, sans être arrêté par d’autres obstacles que le franchissement des rivières. Le Département du Tourisme [1] propose des informations concernant la découverte du Lesotho.

 

Histoire
Originellement, l’ethnie des Sotho-Tswana vit dans ce qui est maintenant la région de l’État libre, en Afrique du Sud. Ce sont majoritairement des fermiers et, quand les Zoulous commencent à attaquer des villages et que les Voortrekkers s’établissent sur leurs terres, les Sothos s’enfuient dans les montagnes du Lesotho.

Les attaques incessantes des Zoulous forcent les tribus locales à se regrouper, afin de faire face à l’envahisseur, et, dès 1824, le chef Moeshoeshoe se fait couronner roi, avec Thaba Bosiu comme quartier général.

 

En 1903, Moeshoeshoe s’allie avec le gouvernement de la colonie britannique du Cap, afin de protéger les Basothos de la présence de plus en plus marquée des Boers dans la région. De féroces batailles s’ensuivent, qui obligent Moeshoeshoe à se tourner vers le gouvernement de l’Empire britannique. En 1868, le Basutoland (ainsi était nommé le pays à l’époque) devient un protectorat de l’Empire Britannique. Il retrouve son indépendance le 4 octobre 1966.

 

Population
Les Basothos sont des gens sympathiques et accueillants. Ils sont particulièrement amicaux avec les Britanniques, qu’ils considèrent les avoir sauvés de l’apartheid.
Climat
Le Lesotho a 300 jours de soleil par an. La saison des pluies s’étend d’octobre à avril, pendant laquelle Lesotho reçoit, en moyenne, 700 mm de précipitations, surtout pendant de violents orages. Des chutes de neige de grande ampleur sont possibles en hiver, mais peuvent se produire à n’importe quelle période sur les hautes montagnes. Les températures nocturnes descendent en dessous de zéro, en hiver (de mai à septembre) et, les maisons ne disposant généralement pas de chauffage central, il est prudent d’apporter une veste.

Festivals
Jour de l’Indépendance – Le 4 octobre, on célèbre l’anniversaire du jour où le Lesotho a obtenu son indépendance de l’Empire britannique.
Jour de Moshoeshoe – Le 14 mars, on célèbre la vie du père fondateur du pays. À Maseru, une procession va du Palais au Stade Sotho, avec beaucoup de gens habillés en costume traditionnel du Lesotho, comportant généralement des couvertures et des bâtons, ainsi que le chapeau de chat. Les femmes participant à la parade portent d’énormes fagots, comme elles le font traditionnellement, tandis que les hommes sont, soit en train d’exécuter des danses traditionnelles, soit de monter à cheval, soit de promener des taureaux. Au stade, lorsque la procession est arrivée, il y a des défilés de l’armée et de la police.

 

Paysages
Le Lesotho est un pays de hautes montagnes. Le paysage typique est constitué de montagnes aux sommets plats (mesas), entaillées de profonds ravins creusés par les torrents et rivières. L’érosion a emporté une bonne partie des sols et il n’y a d’arbres que dans les fonds de vallées (ripisylves).

 

3 choses à absolument découvrir :

Les Chutes du Maletsunyane

Localisation : Semonkong, Lesotho

Hauteur totale : 192 m

La plus longue descente en rappel au monde : 204 mètres

 

Le Maluti

 

Le Maluti représente une chaîne de montagnes des plateaux du Lesotho qui étale une beauté remarquable. Elle s’étire sur 100 km dans cette zone et s’insère dans de nombreux parcs du coin. Le massif forme un ensemble de 23 sommets dont la plus haute altitude s’élève à 3482 m. Il s’agit de Thabana Ntlenyana le plus haut pic de l’Afrique australe.

 

Le parc Sehlabathebe

Connu pour son calme et sa splendeur légendaires, le remarquable parc national de Sehlabathebe vous invite à découvrir les merveilles enfouies dans son charmant univers. Il a été instauré le 8 mai 1969 par le Premier ministre du Lesotho, chef Leabua Jonathan. C’est le tout premier parc national et le deuxième plus vaste du pays.