Deux sites namibiens sont présents sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, l’un culturel et l’autre naturel. Nous vous invitons à les découvrir avec nous.

 

Twyfelfontein ou /Ui-//aes

Twyfelfontein, bien culturel classé en 2007, possède l’une des plus importantes concentrations de gravures sur roche d’Afrique. La plupart de ces œuvres bien préservées représentent des rhinocéros, des éléphants, des autruches et des girafes, ainsi que des empreintes de pas d’hommes et d’animaux. Le bien comprend également six abris sous roche décorés de représentations humaines peintes à l’ocre rouge.

Les vestiges mis au jour dans deux parties du site ont été datés de la fin de l’âge de pierre. Le site forme un ensemble cohérent, d’envergure et de qualité qui témoigne des pratiques rituelles des communautés de chasseurs-cueilleurs dans cette partie d’Afrique australe pendant au moins deux millénaires ; il illustre de façon éloquente les liens entre les pratiques rituelles et économiques des chasseurs-cueilleurs.

Twyfelfontein ou /Ui-//aes

Twyfelfontein ou /Ui-//aes

L’art rupestre forme un vaste ensemble cohérent et de haute qualité qui témoigne des pratiques rituelles relatives aux communautés de chasseurs-cueilleurs dans cette région de l’Afrique australe pendant au moins deux millénaires et est un reflet éloquent des liens entre les pratiques rituelles et économiques des chasseurs-cueilleurs, pour lesquels des sources d’eau capables de pourvoir à leurs besoins à certaines saisons étaient précieuses.

 

 

Erg du Namib

L’Erg du Namib se trouve sur la côte sud-atlantique aride de l’Afrique, entièrement contenu dans le Parc Namib-Naukluft, en Namibie. Il a une superficie de 3.077.700 hectares, auxquels s’ajoutent les 899.500 hectares de la zone tampon.

L’Erg du Namib, bien naturel classé en 2013, est un désert de brouillard côtier unique présentant une gamme diverse de grandes dunes mobiles. C’est un exemple exceptionnel des effets, au niveau du paysage, de la géomorphologie, de l’écologie et de l’évolution, de processus de transport éolien agissant en interaction avec la géologie et la biologie.

L’erg du Namib comprend la plupart des types connus de dunes ainsi que les formes de relief associées telles que des inselbergs, des pédiplaines, et des playas, façonnées par des processus de dépôt éolien. C’est un lieu à la beauté naturelle exceptionnelle où les conditions atmosphériques assurent une visibilité remarquable sur les caractéristiques paysagères le jour et sur le ciel lumineux de l’hémisphère sud, la nuit.

Namibie, Erg du Namib

Namibie, Erg du Namib

La vie dans les dunes côtières, baignées de brouillard, de l’erg du Namib est incarnée par des communautés spécialisées qui ont évolué de manière à présenter des adaptations comportementales, morphologiques et physiologiques très rares. Le grand nombre de plantes et d’animaux endémiques est un exemple d’importance mondiale de l’évolution et de la résilience de la vie dans un milieu extrême.

 

 

Tous les informations sur la Namibie sont à retrouver par là.