Comme beaucoup d’africains de la diaspora qui ont quitté le pays enfant, on y retourne seulement 10 ans après (dans mon cas ce fut 12 ans). C’est vous dire si ce voyage était attendu, appréhendé et fantasmé.
Etant une professionnelle du tourisme, mes attentes étaient d’abord tournées dans ce cadre, celui de découvrir mon pays d’origine au-delà du simple séjour passé en famille en restant dans la seule et même ville. Si vous êtes africains vous savez de quoi je parle. 25 ans que j’observe ma mère se rendre chaque année au pays et rester toujours dans la même ville, en famille à Yaoundé.

Visiterlafrique - Cameroun 9

Jusqu’à ce jour, elle ne connaît toujours pas l’Ouest, le Nord et certaines régions du sud. Pour moi, or de question. Nous sommes donc en 2010 à l’aube de la coupe du monde qui a lieu en Afrique du Sud. A peine débarqué, j’ai posé les jalons : « la semaine prochaine on part en vadrouille », disais-je à mon frère. Chose dite, chose faite. Nous avons décidé de longer la côte atlantique, le tout en taxi brousse et Benskin (moto).

Me voilà donc partie à la découverte de Kribi, une ville balnéaire réputé pour ses plages vierges de sables fin. Un cadre magnifique. Ce qui est bien lorsque l’on n’est dans cette ville, c’est de pouvoir partir sur le site des Chutes de la Lobé. Des chutes incroyables, d’où se dégage une force immense. Une fois sur place, demandez à faire une un tour en pirogue pour vous rapprocher de ces chutes et observer de près les pratiques de pêches et pratiques spirituelles des habitants. N’ayez surtout pas peur des petites secousses, vous ne risquez rien ! Et après ça, savourez les crevettes directement pêchées du fleuve, d’une rare saveur, normal c’est du bio ! ☺.

Visiterlafrique - Cameroun 2

Le jour d’après ce fut Limbé, ville pétrolière d’où vous observerez au loin une station de forage en pleine action. Là-bas, le sable y est noir. Normal, nous ne sommes pas très loin du Mont Cameroun, et cette couleur est le fait d’éruptions volcaniques survenues par le passé. Après la dégustation de quelques crabes sur les petits restos de la plage, direction au Limbe Wildlife Centre. Un petit parc zoologique qui a pour mission de préserver les gorilles de la région.

Sur le chemin du retour, un petit stop à Douala était de rigueur. Privilégiez les Benskin c’est le meilleur moyen de se déplacer et surtout c’est pas chère. Deido, rue de la joie… à Douala on fait la fête en dégustant du poisson braisé au coin de rue. Tout ça pour dire que le Cameroun est un pays magnifique qu’il me tarde d’explorer de nouveau. Le Nord et le pays Bamiléké (Ouest) sont les deux prochaines régions que je compte visiter très prochainement.

Visiterlafrique - Cameroun

Visiterlafrique - Cameroun 10 Visiterlafrique - Cameroun 9 Visiterlafrique - Cameroun 1 Visiterlafrique - Cameroun 7 Visiterlafrique - Cameroun 6  Visiterlafrique - Cameroun 3

Jacqueline NGO MPII