En décembre, je me suis rendue avec ma famille, au musée maritime de Douala, situé dans le quartier de Bonanjo. Fraîchement, rénové par le CNCC (Conseil national es Chargeurs du Cameroun), j’étais curieuse de découvrir ce que la région du littoral avait à offrir culturellement.

 

Le staff d ‘accueil a presque était surpris de notre visite. Notre guide, nous a par la suite avoué que les principaux visiteurs étaient en majorité des groupes scolaires, et des touristes occidentaux.

 

Pour 5000 Franc CFA, la visite comprend, la découverte des trois étages consacrés à la culture Sawa, au commerce maritime ainsi que la fameuse attraction « La Case des Tempêtes ».

www.visiterlafrique.com douala cameroun (2)

Une partie de l’exposition est tournée vers la pêche. Des instruments de pêches comme l’okul ou des pirogues miniatures sont exposées. La fête traditionnelle du Ngondo, y est célébrée.

 

L’autre partie du musée contient une exposition grandeur nature, autour de la marine nationale et du corps de métiers liés à l’import, export.

www.visiterlafrique.com douala cameroun (2)

Les différentes galeries tentent de montrer l’histoire étroite qu’entretient depuis des siècles le Cameroun avec l’océan. L’attraction « La Case des Tempêtes » glorifie justement cette relation à travers l’histoire de Malobe.

www.visiterlafrique.com douala cameroun (3)

Truand du XIXème fut vendu aux occidentaux par les chefs de tribu. Sur le chemin vers le navire négrier, une mystérieuse tempête éclate. L’établissement offre une reconstitution ludique de ce voyage, pirogue et lunettes 3D en main. Attention ça mouille !