21h30, heure de Douala. Où diner pour un anniversaire à peine prévu, entre amis et dans un cadre digne de ce nom ? Oui, ma préoccupation ce soir-là était des plus sérieuses.

Après 30 minutes d’intense brainstorming, je me suis demandé pourquoi ne pas tenter ce restaurant. Celui dont on a tellement entendu parler, mais dont la carte nous a toujours semblé (« camerounisme » exige) hors de prix. Bref ce soir-là, c’était Saga Africa pour tout le monde !

Littéralement incontournable dans la ville de Douala, Saga Africa est une référence pour les fins gourmets d’ici et même d’ailleurs qui jusqu’ici ont eu la chance d’arpenter ses murs. Imaginez mon excitation au moment de rejoindre ce cercle (très) fermé. J’exagère dites-vous ?

Sur un map, le restaurant brille de mille feux sur le Boulevard de la Liberté dans le quartier populaire de Akwa, à mi-chemin entre le magasin Drugstore et le récemment classé parmi les 5 hôtels les plus luxueux d’Afrique, Akwa Palace.

Dès l’entrée, la décoration justifie illico le côté « Africa » de Saga. Un écriteau fait de lianes tressées surplombe la porte d’entrée, et de part et d’autre sont disposées des plantes vertes d’ornement. Ravissant !

L’esplanade sur laquelle s’étend le restaurant se divise en deux compartiments : Un espace véranda externe qui donne sur la porte, où se dresse un attirail de tables doubles et plus, ainsi qu’un bar illuminé dans un angle, et la grande salle à l’arrière d’une magnifique baie vitrée, faisant resplendir le panorama de l’établissement.

9_saga_africa_cameroun_72dpi_900px 8_saga_africa_cameroun_72dpi_900px

 

Et c’est fou ce qu’on y mange bien …

A Saga Africa, loin de moi l’idée de m’ériger en le palais universel (et restreint aux plats m’ayant été servis ce soir-là), la cuisine y mériterait un 10. Oui, sur 10 !

Que vous soyez un Sébastien Demorand dans l’âme ou plus simplement un citoyen affamé, vous pourrez y déguster des plats exotiques, locaux ou non, divers et variés. Et puisque je parle de variété, croyez-moi il y’en a !

Des soupes aux mille saveurs, aux légumes poêlés ou d’hiver et chips de jambon par exemple, pour lesquelles il faudra débourser entre 2500 et 5000 FCFA ; en passant par les spécialités du terroir et autres grillades : Le « Ndolè » national agrémenté de crevettes, ou bien de morue fumée, chacun le veut à sa sauce ! Plus important encore, tout ceci pour un rapport qualité-prix parmi les meilleurs de la ville.

Et puis je ne sais pas vous, mais déguster un repas même divin n’en sera que meilleur avec de la bonne musique, et ça Saga l’a bien anticipé. En face du bar s’érige un grand piano, qui chaque soir de 17 à 23 heures environ, et aidé de son instrumentalise il en va de soi, régale les nombreux hôtes de l’établissement.

En somme, le restaurant Saga Africa à Douala est un must-do, et je ne regrette absolument pas les deux heures que j’ai passées ! Majoritairement à inonder mes cavalières de la soirée de photos d’ailleurs, mais là est bien la preuve qu’il fait bon d’y dîner.

Que vous soyez de passage à Douala ou y résidant ; ou comme je l’espère vous ayez les yeux rivés sur cet article, je vous le recommande ! Que l’envie vous prenne d’y faire un crochet, et d’agréer ou non à mes propos oh combien subjectifs. Moi en attendant, j’affute mon palais afin de partager avec vous une prochaine expérience gastronomique !

11_saga_africa_cameroun_72dpi_900px 3_saga_africa_cameroun_72dpi_900px 2_saga_africa_cameroun_72dpi_900px 1_saga_africa_cameroun_72dpi_900px