Limbé est une ville du littoral camerounais, située à 70km de Douala, la capitale économique du Cameroun. Le trajet en voiture dure environ 1h30. Limbé se trouve également sur le flanc sud du Mt Cameroun(4100m d’altitude), soit à 33 km de la ville anglophone de Buéa (lire « Boya » ). Limbé est l’une des stations balnéaires les plus prisées du pays. C’est une ville idéalement située pour visiter un max en très peu de temps.

Avant de faire le voyage, assurez vous du temps qu’il y fera car c’est une ville assez pluvieuse. De mon dernier voyage à Limbé, je garde d’excellents souvenirs mais je retiens également qu’il a plu toute la journée NON STOP. Je n’ai donc pas pu profiter de la mer :-/ La saison des pluies commence en Mai et se termine en Septembre par là. Le temps est plus sec et tempéré de Novembre à Février.

Au départ de Douala, le voyage commence par la sortie très embouteillée de la ville. Le raffut environnant ne laisse en rien présager de ce qui vous attend. Enfin, la traversée du quartier de Bonabéri vous annonce le début de l’aventure. C’est parti!

Le paysage vous offre de vastes étendues vertes le long de la route: des palmeraies. Dans cette région, l’on trouve une boisson particulièrement très appréciée des camerounais : il s’agit du vin de palme, encore appelé « Matango ». Le vin de palme est une boisson alcoolisée sucrée de couleur mi-blanche mi-transparente, obtenue par fermentation naturelle de sève de palmier. Au fil des heures, il fermente, et devient pétillant et fort.
A l’arrivée au péage, l’on se trouve envahis de commerçants ambulants qui cherchent à écouler leurs marchandises: pain de mie à base de patate douce, arachides grillés, etc.. C’est le moment d’en profiter pour s’acheter une bouteille de « palm wine », vendu par bouteille de 1,5L ou bidon de 5L. Il faut savoir que Limbé se trouve dans la zone anglophone du Cameroun; la population parle donc majoritairement anglais, plus précisément pidgin (dialecte camerounais dérivé de l’anglais). Surtout, veuillez à ne pas fermer complètement la bouteille et à éviter au maximum de la secouer car lorsqu’on le secoue, le matango produit du gaz, ce qui risque de faire exploser la bouteille si elle se trouve sous pression.

Sur le trajet, l’on peut admirer aussi de vastes champs d’hévéas. Ce sont de grands arbres servant à la production de caoutchouc. Ils sont « saignés » afin d’en récolter la sève, liquide de couleur blanche qui, au contact de l’air, se solidifie et devient une matière élastique et légèrement collante.

Encore quelques minutes et vous voici à Limbé ! La ville possède de nombreux atouts: un grand jardin botanique, des plages de sable fin noir (dû à la proximité du Mt Cameroun), un quartier de restaurants dédiés à la préparation de la spécialité locale: le poisson braisé. Il y’a tellement à voir, par où commencer?

Limbe_2

Pour les amoureux de la nature, direction le jardin botanique!

Cet espace de plus de 48 hectares est l’un des plus anciens parcs botaniques en Afrique. On y trouve des arbres de plus de 100 ans d’âge! Les frais d’entrée sont très abordables et plusieurs pistes de visite ont été aménagées sur des thèmes différents: piste côtière, piste de la biodiversité, etc. Une partie zoo y est également aménagée. La beauté de l’environnement, son calme et son charme absolu vous séduiront certainement. La promenade idéale en famille, pour à la fois se détendre et s’émerveiller. Par contre, attention: couvrez vous suffisamment le corps, surtout les jambes (pantalon, chaussures fermées) car le lieu est très favorable à la prolifération de moustiques qui sont particulièrement voraces. A part cela, que dire de plus? Allez-y faire un tour et voyez par vous même!

Limbe_4

Limbe_5

Pour les amoureux de l’eau: direction la plage. 
Si vous ne trouvez pas votre chemin, n’hésitez pas à demander aux passants dans les rues. Limbé est une petite ville et les locaux la connaissent bien. La plage est bordée de restaurants et d’hôtels tout le long. Une des choses que j’apprécie énormément à Limbé est le fait que la plage soit très bien entretenue, propre et jamais bondée. Le sable est très fin et l’eau est à la température IDEALE (même quand il pleut!). Alors imaginez vous pouvoir marcher pieds nus sur le sable, sans se prendre des coquillages, des galets, des cailloux ou rencontrer des méduses? Imaginez comme ça fait du bien! Si vous tenez à vous baigner, je vous recommande l’hôtel Seme beach, situé à l’extrémité de la ville, en direction d’Idenau. C’est un hôtel qui offre la possibilité de se baigner sur une plage privée, mais aussi dans un pool d’eau douce à quelques pas de la plage! L’hôtel est assez fréquenté par des étrangers et possède un bon restaurant mais si vous voulez manger du poisson braisé, ça ne vaut pas le coup…  🙂 suivez moi, c’est par ici —>
Limbe_6
Pour les amoureux du poisson: Ahh..! (le meilleur pour la fin) 
Limbe_7
Demandez « down beach » et n’importe quel autochtone vous indiquera le chemin. C’est Ze place to eat poisson braisé (même en français ils comprennent 😉 ). Il y’en a pour tous les goûts: brochet, carpe, bar, maquereau, etc. Accompagnés de plantains braisés ou frits, de bâton de manioc ou de « miondos », sans oublier la sauce de piment rouge. Un vrai régal! Faites attention à ne pas vous faire entrainés par le premier commerçant qui vous aborde car vous pouvez faire jouer de la concurrence et n’hésitez surtout pas à discuter les prix (tout se négocie au Cameroun). Prenez votre temps, vous pouvez choisir d’être assis face à la mer, ou plus à l’intérieur, à l’abri du vent. Une fois installés dans un bar/resto, vous passez commande auprès des vendeurs de votre choix et attendez patiemment qu’ils viennent vous servir à votre table. Il est également possible d’acheter du poisson frais au kilo pour ramener chez soi. Non seulement les prix sont abordables, mais en plus le goût est sans pareil.
Limbe_8
C’est sur cette note gastronomique que le voyage s’achève. Fatigués et repus, vous pouvez repartir satisfaits de cette journée bien remplie. Faites bon voyage, et soyez prudents sur la route !
Elvira Tagny