Le parc national de Nouabalé-Ndoki est situé dans le nord du Congo, à cheval sur les départements de la Sangha et de la Likouala. Créé en 1993 et érigé en parc national en 2012, le parc tire son nom des rivières Nouabalé et Ndoki. Il couvre environ 423 870 hectares. Les scientifiques y ont recensé 1 000 espèces de plantes et une exceptionnelle diversité de forêts, dont celles d’acajous. Le parc national de Nouabalé-Ndoki est inscrit au titre du patrimoine mondial, il a pour particularité de ne jamais avoir fait l’objet d’une exploitation forestière.

Le parc est axé tourisme éco-responsable, ainsi, à l’intérieur du parc,  les visites se font principalement en pirogue et à pied avec des guides et pisteurs. Le parc est équipé de campements.

 

ACCÈS :

À environ 100 km au nord de Ouesso par la rivière Sangha, soit environ quatre heures de pirogue jusqu’à Kabo, puis en 4×4 par la piste jusqu’à Bomassa, village logé au bord de la rivière Sangha, près de la frontière du Cameroun, où se situe l’entrée du parc. On peut aussi se rendre à Bomassa en 4×4, depuis Ouesso, en prenant le bac de la CIB pour traverser la Sangha, puis en empruntant la piste.

RENSEIGNEMENTS :

Wildlife Conservation Society (WCS) à Brazzaville.

Tél. :  (+ 242) 05 522 65 42 / 05 722 74 11

E-mail : [email protected]

 

Crédit photo : Ministère du Tourisme et de l’environnement du Congo Brazzaville