C’est un peu par hasard que je découvre Visiter l’Afrique, qui me touche d’autant plus qu’on parle de moi, moi en tant qu’africaine, passionnée de voyage et surtout remplie de désir de partager avec vous ce qu’il y a de merveilleux en nous.

 

Par nous j’entends l’humain indépendamment de sa nationalité, de sa couleur, sa race, son appartenance religieuse ainsi que tous ces critères déterminés au fond par nous même, dans le seul but de nous diviser. Trêve de raillerie et pour revenir au propos, le partage sera essentiellement basé sur la République démocratique du Congo, pays authentique dans sa gastronomie, sa culture artistique et précisément sa musique.

 

Pour la première halte, nous commencerons par Boma, petite ville congolaise. La ville est située à l’ouest de la RDC, dans la province du Bas-Congo. Elle est traversée par deux rivières, le Kabondo et le Kalamu. Pour ne pas vous ennuyer je mets le lien de wikipidédia juste ici (https://fr.wikipedia.org/wiki/Boma), où vous en apprendrez beaucoup plus que je ne saurai vous enseigner ;).

 

Ce que je vous apprendrai par contre c’est Boma est une petite ville bordée par le fleuve, qui vous saisit très tôt.
Tout d’abord, en fonction de si vous vous y rendez par la route ou par avion, vous êtes saisis par une nature à l’état brute. Je conseille la route pour les âmes rêveuses, comme moi, vous pourrez alors admirer une variété de paysage magnifique, et de somptueux couchers de soleil entre les montagnes.

 

Par contre pour ceux qui sont toujours pressés par le temps, vaudrait mieux y faire le détour par avion. Là également une étendue de vert et de bleu s’offrent à vous pour le plus grand bonheur des esprits libres, ceux qui savent apprécier l’accord parfait et harmonieux des couleurs de la nature.

J’espère vous avoir mis de l’eau à la bouche, qu’à cela ne tienne je vous promets de revenir avec de quoi régaler les plus gourmand d’entre nous.

En attendant je vous laisse en cette super coucher de soleil capturé il y a trois semaines.