Mon père est tchadien et ma mère française, pour la première fois de ma vie, j’ai enfin pu découvrir le pays de mes ancêtres en février dernier et mettre mes deux pieds en Afrique subsaharienne.
Je peux enfin dire sans ciller que je suis sara madjingaye, et fière de porter en moi les couleurs de l’Afrique. Nous sommes arrivés à N’Djaména un soir, attente interminable à l’aéroport pour la présentation du visa puis pour récupérer les bagages, la bonne arrivée ! Comme répèterons mes cousines tous les jours, comme une douce lituanie.

Nous avons séjourné dans la maison d’un cousin à N’Djaména et c’est lui qui nous a amené découvrir le sud du pays, les villes et villages de. Pendant le long trajet reliant la capitale aux villes du sud, j’ai pu prendre de nombreuses photos que je vous partage ici, les paysages du nord et du sud sont très variés. Le sol rouge est caractéristique du sud du pays.

Visiterlafrique.com -Tchad 2
Durant le séjour, j’ai donc pu vivre au rythme local, en ayant eu la chance d’être en famille. Je me souviens des réveils sonores du muezzin à 4h du matin, des coupures d’électricité, et des chasses d’eau inexistantes, choses auxquelles on s’habitue au final rapidement. Mais ce que je retiens d’autant plus ce sont les énormes petits-déjeuners composés de beignets sucrés, parfois de soupes et de plats salés dès le matin, et les litres de jus de bissap (jus à base de fleurs d’hibiscus) et de citronnade fait maison que j’ai pu engloutir. Les merveilleuses sauces gombos, la boule, le poisson grillé, les beignets de poisson…
Et tous ces cadeaux de la famille, qui avec leurs petits moyens ont tenu à nous donner des chèvres, poulets, etc. et le jour du départ des tenues en wax, que je prends toujours grand plaisir à porter le week-end.

Le Tchad est un pays d’Afrique centrale, d’une taille relativement importante, il fait deux fois et demi la France, cependant le Nord est désertique (frontière avec la Libye), la végétation diffère donc énormément selon les régions. De par la partition liée à la colonisation des centaines d’ethnies diverses se côtoient au sein de cette terre.

C’est aussi un pays qui comporte d’importantes ressources pétrolières, le village séculaire de Kol par exemple va probablement être rasé, et une somme médiocre d’argent allouée à ses habitants afin de pouvoir user du pétrole que contiennent leurs sous-sols, malheureusement nombreux sont les villages n’intéressant pas suffisamment la communauté internationale pour qu’il y ait des mobilisations pour préserver ce patrimoine culturel.

Visiterlafrique.com -Tchad 6

Visiterlafrique.com -Tchad 5

Comme conseils je dirais bien évidemment de…
… Ne pas blaguer avec les produits moustiques et les comprimés (malarone ou autre), mieux vaut en apporter trop que pas assez, dans le sud ça allait mais dans la capitale c’était infernal.
… Eviter de manger des salades, légumes non cuits, etc. L’eau n’est pas autant traitée qu’ici, ce qui pourrait vous réserver de très mauvaises surprises.
Vous rencontrerez probablement de nombreux enfants de tous âges, pensez à apporter des bonbons, stylos, ou de petites choses que vous auriez envie de leur donner.
Au Tchad, en comparaison à la vie européenne les prix ne sont pas élevés, vous pourrez vous faire une tenue complète pour une trentaine d’euros (tissu acheté séparément) et manger à faible coût. Le seul problème persistant pour les voyageurs est le prix de l’hôtel qui est extrêmement élevé (en moyenne autour d’une centaine d’euros la nuit) ainsi que le prix du billet (900-1000 €).

En espérant que mon billet, vous ait plu et vous a donné envie de visiter mon pays.
J’y retournerais prochainement, du moins je l’espère…

Visiterlafrique.com -Tchad 8

Visiterlafrique.com -Tchad 4

 

Visiterlafrique.com -Tchad 7

Annabelle N’Gartolabaye Bezo