On ne cesse de le clamer ici, l’Afrique est riche, diverse et pleine de surprises. On compte une centaine de sites africains inscrits Patrimoine mondial de l’Unesco. Cette inscription est gage d’une visibilité internationale. Allons à la découverte des sites du Kenya.

 

Le Kenya compte six sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO dont trois naturels et trois culturels. Les voici par ordre chronologique d’inscription:

1997 – Parc national du mont Kenya (Naturel)
2008 – Forêts sacrées de kayas des Mijikenda (Culturel)
1997 – Parcs nationaux du lac Turkana (Naturel)
2001 – Lamu (Culturel)
2011 – Fort Jesus (Culturel)
2011 – Réseau des lacs du Kenya dans la vallée du grand rift (Naturel)

1. Parc national du mont Kenya

Le parc national du Mont Kenya, entoure la plus haute montagne d’Afrique, juste après le Kilimandjaro. Le parc national possède une superficie de 715 km² avec une majeure partie située au-dessus de 3 000 mètres d’altitude. La réserve forestière elle, mesure 705 km². Les deux combinées font une superficie de 1 420 km², et c’est donc l’ensemble qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Le parc national du Mont Kenya est un spot idéal pour les amateurs de trekking. Certains parcours nécessitent un très bon niveau tels que ceux qui montent jusqu’au pics Batian et Nelion. D’autres sont réalisables par des randonneurs d’un niveau moyen.

 

Vallée dans le parc national du Mont Kenya by George

2. Forêts sacrées de kayas des Mijikenda

Les forêts sacrées de kaya des Mijikenda consistent en 11 sites forestiers disparates qui couvrent une superficie 200 km le long de la côte. Les kayas ont été créés à partir du XVIème siècle par le peuple Mijikenda et ont été abandonnés à partir du milieu du XXe siècle. Aujourd’hui, les kayas sont considérés comme les demeures des ancêtres, vénérés comme des sites sacrés et entretenus par les conseils d’anciens (on retrouve la même organisation que celle des sanctuaires boisés d’Afrique de l’Ouest). Amateurs de randonnées et de cultures traditionnelles, ce site est fait pour vous.

3. Les Parcs nationaux du lac Turkana

A l’extrême Nord du Kenya, se trouve le lac Turkana, il s’agit du plus grand lac salé situé dans une zone désertique au monde. Les Parcs nationaux du lac Turkana, c’est le nom donné à l’ensemble des parcs suivant: le Parc national de Sibiloi ainsi que les parcs nationaux de l’île Sud et de l’île Centrale. Les parc du lac Turkana couvrent une surface totale de 161 485 hectares et s’étendent jusqu’à la frontière éthiopienne. Si vous passez par là un jour apprêtez-vous à être éblouit par les étendues volcaniques et désertiques du nord, les magnifiques eaux turquoises et vertes du lac qui lui vaut le surnom de « Mer de Jade ».
Des critères archéologiques mais également écologiques ont été prédominants lors d’inscription des parc au patrimoine mondial.

 

Resort at Lake turkana by Elin Reitehaug

4. Lamu

Lamu peut désigner à la fois une île, une ville, un archipel et un comté du Kenya.C’est en 2001 que la ville de Lamu rentre dans les registres du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Située aux larges des côtes kenyanes dans l’Océan Indien, Lamu est une destination très prisée des touristes internationaux en quête de tranquillité et de dépaysement. Fondée au XIIe siècle, Lamu est un centre culturel important dans la culture swahili et un lieu de pèlerinage pour beaucoup de musulmans de la côte est-africaine. Lamu ne possède ni plages (au sens barcelone/farniente), ni boite de nuit, ni lieux de particulièrement dédiés aux plaisirs, cet ancien port est donc la destination parfaite pour se reposer.

Marché à Lamu, By Rguha

5. Le Fort Jésus à Mombasa

Le Fort Jésus a été construit par les Portugais à la fin du XVIe siècle pour protéger le port de Mombasa. Il s’agit de l’un des monuments les plus remarquables et mieux conservés datant du XVIe siècle. Le fort couvre une superficie de 2,36 hectares qui comprend les fossés du fort et les environs immédiats. Aujourd’hui, le fort abrite un musée où sont exposés de nombreux objets, dont ceux retrouvés dans un navire arabe échoué.
Nos coups de coeur:

  • Le spectacle de sons et lumières qui se fait plusieurs fois par semaine dans le fort afin d’informer les visiteurs sur l’histoire du Fort Jésus.
  •  Laporte sculptée su Fort
  • La vue que procurent les remparts du fort
  • Le passage sous arches, taillé dans le corail, et menant vers la mer

Fort Jesus by Konstantinos Dafalias

6. Le réseau des lacs du Kenya dans la vallée du grand rift

C’est en 2011 que le réseau des lacs du Kenya dans la Vallée du Grand Rift, qui comprend trois lacs peu profonds et interconnectés: le lac Elementaita, le lac Nakuru et le lac Bogoria, ont été reconnus sites naturels et inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa superficie est de 32 034 hectares.
Possédant plus de 1 137 espèces d’oiseaux, le réseau des lacs offre au Kenya la place de second pays d’Afrique à posséder le plus grand nombre d’espèces d’oiseaux. La région des lacs constitue un excellent site en complément d’un safari animalier par exemple.

Lac de la vallée du Rift by Xiaojun Deng

Retrouvez tous nos articles sur le Kenya.