Durant mon séjour au Bénin, je n’avais qu’une seule envie, me rendre sur la vraie terre béninoise … Abomey. Faut compter au moins 4 heures de route en voiture pour y aller (de Cotonou). Je n’ai pas eu le temps d’aller à son musée ni dans les palais royaux et encore moins au monument du roi Béhanzin (grand roi de l’Afrique connu pour sa résistance contre la colonisation). Mais juste le fait d’y aller m’a permis de me ressourcer.

 

 Abomey pour moi est la première terre du Bénin à visiter. Cette ville représente les origines de ce pays si riche avec ses rois, ses amazones, son administration royale qui était très bien organisée. J’y ai fait deux jours. J’accompagnais mon tonton qui a son cabinet là bas et une ferme à Djidja (village à 2 heures d’Abomey) donc mes journées étaient composées d’aller retour entre Djidja et Abomey et des courtes pauses dans des maquis du coin pour bien se nourrir comme le maquis Malodie. Je passais mes journées à Djidja et je mangeais à Abomey. Il y a des petits hôtels à Abomey ou vous pouvez passer vos nuits.

Moi j’ai dormi à l’hôtel Le bercail. On est bien accueilli, les personnes sont adorables, les chambres sont avec salle de bain propres et bien sur le repas top. Le tout pour 5000FCFA la nuit. Coup de coeur pour la grande terrasse ou on a une représentation de tous les rois d’Abomey et leur symbole.

Comme je le disais je suis plus restée à Djidja qu’à Abomey. Mon oncle a sa ferme là bas. Je vous laisse constater sur les photos à quel point j’ai trouvé ces endroits extra. Il y élève ses animaux dans l’espoir de pouvoir ouvrir une sorte de parc animalier pour touristes.

Il a des personnes qui gardent sa ferme dont cette femme. Sa beauté m’a comment dire frappé, je l’ai toute suite appelé « my african beauty ». Elle est adorable et adore s’occuper des animaux et surtout de sa fille. Elle est la gardienne de sa maison et a un mental d’acier.

VA1

 Il y a également l’homme qui savait parler aux chevaux et  tata Diane, celle qui gère le cabinet de mon tonton en son absence.

Bon ce voyage à Abomey et Djidja m’a fait du bien mais ce n’était pas suffisant.

Habitat de Djidja

Je retourne au Bénin dans quelques mois et cette fois je prendrai le temps d’aller à Ouidah et à Parakou. Je vous en dirai des nouvelles. Pour l’instant je vous invite à aller au Bénin même si c’est juste pour rester à Cotonou, il y a tellement de choses à visiter…

E DA BO LOOOOOOOOO

(au revoir)

Ariane Nancy Agbo