C’est la fin d’après-midi et il sonnera bientôt 17 h. La satiété ressentie après le déjeuner de 12h a quasiment disparu et les estomacs commencent déjà à gargouiller. Ce sera bientôt l’heure où les lycéens et collégiens sortiront des classes, pendant que certains employés ne feront qu’entamer de longues heures supplémentaires.
Dans tous les quartiers de Cotonou, les bonnes dames s’affairent à installer leurs étalages. Petit banc de bois pour les clients, grande marmite ovale, huile remplie à ras bord, fourneau en brique, feu de bois, présentoirs et ingrédients apprêtés. C’est l’heure du Tévi Kpo Ata.

 

 

Mais qu’est-ce que ce fameux Tévi kpo ata ?

Le nom de ce goûter béninois est tiré de la langue Fon et signifie igname et beignet. Ce goûter que nous proposent ces vendeuses de rue, est en réalité composé d’une plus grande variété de douceurs que de l’igname et des beignets. On y retrouve des frites d’igname, des frites de patates douces, des beignets de haricots, des beignets de bananes, de l’alloco frits . Ils s’accompagnent d’une sauce piment qui offre en bouche, une explosion de saveur.
La variété des plats proposés nous permet de passer du fondant des frites d’igname, à la douceur des beignets de banane ou encore de la légèreté des beignets de haricot dorés à la texture sucrée et croustillante des patates douces.

 

Goûter béninois

Ces douceurs ce mangent chaudes, plus c’est chaud mieux c’est ! En y allant dès qu’elles sont en train de s’installer (entre 15h et 16h), vous aurez une plus grande chance de les observer faire frire les plats juste sous vos yeux. Ce qui est très avantageux pour contempler les ingrédients devenir un plat et par ailleurs les avoir tout chaud.

Au Bénin, ce goûter est un véritable rituel pour petits et grands. C’est le repas ultime pour les enfants lorsqu’ils rentrent de leur journée d’école. Pendant les vacances c’est le repas qu’on partage lorsqu’on se retrouve en famille ou entre amis devant les cours des maisons familiales pour discuter de la journée, faire des commentaires sur le temps qui passe ou tout juste profiter les moments de convivialité. Ces beignets sont également très prisés par les travailleurs qui sont encore au bureau à 17h et s’apprêtent à entamer de longues heures supplémentaires.

Où trouver ce goûter béninois ?
Ces vendeuses se retrouvent généralement près des écoles et collèges dans tous les quartiers populaires de Cotonou. Ce ne sont vraiment pas les plus difficiles à trouver. Demandez à n’importe quel habitant du secteur où vous logez et il vous indiquera la vendeuse la plus proche. Les béninois sont des gens qui aiment rendre service et ils seront ravis de vous aider à découvrir leur culture.

 

Combien ça coûte ?
Ces gourmandises ce vendent à 25 fcfa la pièce, soit 4 centimes d’euros. 8pièces/personnes suffisent généralement pour un goûter correct.

 

Mon Petit Conseil :
Si vous logez dans un hôtel, sortez et appelez le premier Zem (taxi-moto) que vous apercevrez. Demandez-lui de vous conduire chez la meilleure vendeuse de Tévi et Ata des environs. Je peux vous garantir qu’ils ont la ville dans leurs poches ces Zem. En plus vous pourriez découvrir la ville autrement si vous n’avez pas peur des motos bien sûr !

 

Vous avez déjà goûté à ces délices ? Vous aimerez en goûter lors de votre prochaine venue à Cotonou ? N’hésitez pas à laisser en commentaires vos retours d’expériences, avis et questions si vous en avez.

Si tu as aimé l’article, partage pour faire découvrir le Tévi et Ata à tes amis!! J’en parle aussi sur mon blog.


 

Vous aimeriez aussi nos articles sur le Benin