Le goûter, est un repas léger pris normalement en fin d’après-midi.

 

Le goûter ne s’adresse pas qu’aux enfants ce que l’on a tendance à croire !

 

Dans les pays européens, le goûter était traditionnellement constitué d’une tartine de pain avec du beurre et de la confiture ou avec un morceau de chocolat, ou bien encore d’un pain au chocolat.

Aujourd’hui les enfants prennent des gâteaux.

www-visiterlafrique-com-cotedivoire

En Côte d’Ivoire, le goûter à une couleur toute autre… L’heure du goûter, c’est aussi la pause entre amis pendant laquelle on papotera autour d’un bon alloco, d’un bon hamburger baoulé ou encore de gboflotos bien moelleux, … Et ce n’est pas que l’après-midi mais aussi le matin, surtout pour les élèves et les étudiants.

 

Le choix est large et ci-dessous je vous ferai la description de mes préférés :

 

Les gbofloto : ce sont des beignets faits à base de farine, de levure boulangère et de sucre, Ils ont forme arrondie, de couleur brun foncé, et souvent saupoudrés de sucre. Une petite merveille qui peut s’accompagne de jus ou de bouillie de mil. on en trouve à tous les carrefours !

 

Le pain bro ou encore pain-chien : c’est le hot-dog local. Des brochettes de viande cuites sur grill sont introduites dans un morceau de pain pour en faire un délicieux sandwich. Il est plus élaboré de jour en jour avec de la mayonnaise, du ketchup, des œufs durs, …

 

Les Jaune-jaune : beignet salé, rendu jaune par un colorant alimentaire, il est servi avec des vermicelles bien assaisonnés.

 

Le pain-confiance ou pain condiment : c’est un sandwich de pain qu’on fourre de beaucoup de choses (pommes de terre, pâtes, petits pois, œuf, viande, poisson, …). Chez la vendeuse du pain-confiance, on assiste à toutes sortes de combinaisons : « pain-spaghetti-avocat-haricot et rognon » par exemple. Il est généralement vendu et consommé le matin.

 

Les tra-tra : les tra-tra sont essentiellement faits de farine de blé, de sucre, de sucre vanillé, de noix de muscade, de levure boulangère délayée dans de l’eau tiède. Ils sont large et plat.

 

L’alloco : ce sont des bananes plantain frites, et servies très chaudes. Traditionnellement on utilise l’huile de palme, rouge. Mais l’huile d’arachide ou de tournesol fait tout aussi bien l’affaire. L’alloco est souvent servi en accompagnement de plats de viandes ou de poissons, au même titre que les frites en Europe et est accompagné d’une sauce tomate et/ou piquante. En général il est accompagné d’œufs bouillis.

www.visiterlafrique.com-Cotedivoire

Le claclo : est fait à partir de purée de banane plantain beaucoup trop mure pour servir à autre chose. La purée est mélangée à de la farine de riz et est assaisonnée d’oignon, d’ail et/ou de piment. La pâte obtenue est frite dans de l’huile de palme ou d’arachide. Le « claclo » est accompagné de sauce tomate et/ou piquante.

 

Le gnonmi ou wonmi : c’est un beignet de mil cuit dans une poêle spéciale, compartimentée. Sucré, il peut être accompagné de bouillie de mil ou de jus. Il est très prisé par les musulmans pour rompre le jeûne.

 

Le hamburger baoulé ou pain pur : c’est un sandwich fait avec le pain rond qui fait penser à un hamburger dans lequel on met de la viande hachée, de la salade, des frites, des œufs, de la mayonnaise et même du ketchup, c’est selon le goût de chacun.

Hmmm trop bon tout ça… Si vous faites un tour à Abidjan, n’hésitez surtout pas à tester !

Notons qu’on les trouve à tous les coins de rue de la capitale Abidjanaise.

 

Budget Minimum : 50 francs cfa ce qui fait moins d’un euro!

 

PS : Cet article vous intéressera aussi.