ça y est on peut dire que 2020 est bel et bien là ! Avec ses résolutions et objectifs qui vont avec ! Et vous, côté voyage, quels pays d’Afrique avez-vous prévu de visiter cette année? Voici quelques tendances qui selon nous vont certainement inspirer vos prochains voyages en Afrique.

 

Tout d’abord, il est important de préciser que L’Afrique, notre continent est la deuxième région touristique au monde dont la croissance est la plus rapide. En 2018 ce sont 67 millions de personnes qui ont voyagé sur le continent africain, soit 7% de croissance par rapport à 2017.

Ceci étant dit, place aux tendances !

 

Year of return « again » in Ghana

A moins de vivre dans une grotte, vous avez sûrement dû entendre parler de 2019 comme étant « the year of return », l’année du retour aux sources, aux racines africaines. Cette campagne a été pensée par le Ghana pour commémorer le départ du premier esclave emmené hors du Ghana il y a 400 ans.

De nombreux évènements ont été organisés en 2019 dans tout le pays avec pour grand final les fêtes de d’année à Accra. Sur le site de l’office du Tourisme ghanéen, on pouvait même voir un onglet spécial « decemberingh ».

Les moments forts à Accra ont été de loin :

  • Le Festival AfroNation
  • Le Essence Full circle festival, Global Back Economic Forum
  • Le Festival Afrochella

Le pays a même nommé deux personnalités américaines d’origine ghanéenne, Bozama Saint John et Boris Kodjoe comme ambassadeurs. A leur tour ils devaient emmené leurs amis stars américaines pendant toute l’année à Accra. En décembre donc vous auriez pu donc croiser  le couple Beyonce et Jay’Z, Tina Knowles, le rappeur Ludacris, Samuel L Jackson, Akon, Naomi Campbell, Jidenna et bien d’autres.

Selon les chiffres ce sont 200 000 voyageurs  de plus que l’année dernière (surtout la diaspora afro-américaine) qui ont découvert les richesses du Ghana. Environ $1.9 milliard qui ont été pu être injecté dans l’économie selon le ministre du tourisme.

Le hashtag #yearofreturn a été utilisé plus de 110 000 fois sur instagram. Bref, en décembre si vous n’étiez pas à Accra, il fallait se déconnecter des réseaux sociaux pour ménager votre cœur et éviter le goumin* lol 😉

Le pari est réussi pour les autorités ghanéennes qui au delà du nombre de visiteurs en hausse ont fait du Ghana une destination tendance pour encore quelques années. Le Ghana apparait comme une belle alternative aux géants Nigeria et Afrique du sud, une destination anglophone à taille humaine. Le Ghana a gagné en capital sympathie : on a envie de le découvrir voir même d’y vivre.

2020 sera donc encore une belle année pour les voyages au Ghana. Tous ceux qui n’ont pas pu aller en 2019, le feront certainement en 2020. Et même si l’année du retour s’adressait principalement aux diasporas africaines (anglophones notamment), puisque le l’Afrique est le berceau de l’humanité, tous les voyageurs devraient se sentir concernés 🙂

©ipostghana_yearofreturn_Ghana

©ipostghana_yearofreturn_Ghana

©ipostghana_yearofreturnghana

©ipostghana_yearofreturnghana

©lydi_pydi_yearofreturnghana

©lydi_pydi_yearofreturnghana

©holoceneashley_yearofreturn_ghana

©holoceneashley_yearofreturn_ghana

©thedanielleyoung_yearofreturnghana

©thedanielleyoung_yearofreturnghana

Yes she can travel

Jessica Nabongo, ce nom vous dit quelque chose? Si ce n’est pas le cas, ça viendra ! Vous devriez tous la suivre sur les réseaux sociaux notamment sur instagram (@thecatchmeifyoucan) ! Jessica est la première femme africaine a avoir visité tous les 195 pays du monde entier, incluant les pays observateurs (rien que ça !). Elle est américano-ougandaise et elle a fait vivre tous ses voyages sur les réseaux sociaux et ce sans filtres. Elle raconte tout, les bons comme les mauvais moments.

Elle raconte ses voyages en tant qu’une femme (noire) voyageant seule tout en faisant attention à ne pas faire de son expérience une généralité (notamment pour les aspects négatifs). Côté cuisine africaine, elle a adoré les plats sénégalais et éthiopiens et s’est sentie en sécurité à Brazaville.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Nabongo 🇺🇬🇺🇸 (@thecatchmeifyoucan) le

 

 

L’initiative de Jessica n’est pas solitaire. De plus en plus de femmes voyagent seules ou font des road trips entre filles, entre copines, entre mamans seules, entre célibataires, entre femmes noires etc… De nombreux sites web et agences se sont spécialisés dans le conseil et l’organisation de voyages entre femmes.

Si vous êtes une femme noire et que vous êtes tentées par des voyages communautaires, voici une petite liste qqui vous aidera :

We Are #Blackpackeuses (groupe facebook)

Women who travel the world  (groupe facebook)

Sisters traveling solo

 

Moins de visa, plus de roadtrip !

Depuis quelques années, des pays africains ont compris l’importance de la libre circulation et du tourisme inclusif. Recemment ce sont Le Rwanda et le Bénin ont supprimé le visa d’entrée pour les ressortissants africains. Nous espérons donc que d’autres pays suivront la cadence.

 

Babi ou Kigali : que de belles campagnes de communication

A l’image de la campagne « Year Of the Return » imaginée par le Ghana, d’autres campagnes se dévoilent sur le continent. C’est le cas de la Côte d’Ivoire avec sa campagne Sublime Côte d’Ivoire. L’objectif de cette campagne est de faire de la Côte d’Ivoire la 5e destination touristique du continent.

Du côté du Rwanda c’est à travers le sport que la destination communique avec son célèbre #VisitRwanda que l’on peut voir sur les maillots de l’équipe du PSG (Paris Saint Germain). En plus de cette marque visible, les deux actions les plus importantes prévues par cette campagne sont l’organisation d’une « semaine du Rwanda » à Paris, et une prochaine visite des joueurs du PSG au Rwanda.