Vous le savez, visiter l’Afrique est une plateforme collaborative. Tous les jours, des voyageurs publient leurs carnets de bord et des habitants racontent leur quotidien et nous font découvrir leur village, leur ville et leur pays. Parmi les habitants, il y a nos ambassadeurs qui partagent leurs bons plans, leurs passions et couvre le continent d’Est en Ouest et du Nord au Sud. Nous avons décidé de les mettre en avant. Il a toujours le sourire, prêt à découvrir de nouveaux lieux. Il adore le théâtre et rêve de Broadway chaque jour. Il connait la Côte d’Ivoire comme sa poche et adore nous en parlons chaque mois. Je vous laisse découvrir notre ambassadeur Hermann Wilfried Boni.

 

Pourquoi as-tu décidé d’être ambassadeur ?

J’ai fait le choix d’être ambassadeur Visiter l’Afrique, pour avoir un bon prétexte pour découvrir plus de villes, de villages, et me rapprocher de mes racines.

 

Comment tes amis te décrivent en trois mots ?

Fou, serviable, audacieux.

 

Quels endroits as-tu découvert et que tu ne connaissais pas avant d’être ambassadeur VA ? 

Je ne dirai pas un endroit, mais plutôt un événement. Parce qu’être ambassadeur VA c’est aussi parler des événements atypiques qui ont lieu en Afrique. Ainsi, j’ai pu durant 3 jours participer à mon 1er festival de glaces d’Abidjan. J’ai rencontré des personnes formidables (telles que Nana ambassadrice VA) avec qui j’ai passé des moments inoubliables.

 

Cite-moi, un de tes livres africain préféré ?

Kaïdara : récit initiatique peul d’Amadou Hampâté Bâ. C’est un livre instructif, qui apprend un peu plus sur l’Afrique.

 

Quel pays africain aimerais-tu visiter et pourquoi ?

J’aimerais bien visiter le Cameroun, pour ses paysages et sa musicalité. C’est un pays qui m’attire depuis ma tendre enfance. Je me verrai bien y vivre dans quelques années.

 

Si tu étais un plat de ton pays ?

Je serai « l’Attiéké ». Ce n’est pas vraiment un plat, mais un accompagnement qui est utilisé dans presque tous les repas.  Tout comme « l’Attieké », j’interviens dans plusieurs domaines.

 

Si tu étais une figure emblématique africaine ?

Patrice Lumumba, pour son histoire et son combat.

 

Quelle ville de ton pays te ressemble le plus et pourquoi ?

Abidjan, car c’est la ville de toutes les possibilités et de toutes les opportunités.

 

Quel est l’élément dont un ambassadeur VA ne se sépare jamais ?

Je ne me sépare jamais de mon smartphone et de mon bloc note. C’est pratique pour capturer l’instant présent et noter mes idées.

 

Ton hobby préféré et où tu le pratique ?

J’adore la comédie. Je la pratique très souvent en participant aux projets artistiques de Paule-Marie Assandre, fondatrice de la marque NIKAULE ou au sein de l’agence de spectacle FAIS MOI RÊVER. De plus, Je pratique le chant dans une chorale.

 

Pour toi quelle est l’importance du tourisme dans ton pays ?

En pleine expansion en Côte d’Ivoire, le tourisme pourrait véritablement contribuer au boom économique du pays si les sites touristiques sont réhabilités, et des partenariats avec des plateformes comme VA sont établis.

 

Ta devise ou citation préférée ? 

« Plus on est de fou, plus on rit (-;« 

 

Un mot à rajouter …

L’Afrique est et demeurera le berceau de l’humanité, le carrefour de merveilleuses rencontres.

 

En attendant de vous rendre bientôt à Abidjan, retrouvez tous nos articles sur la Côte d'Ivoire, par ICI.