Le royaume du Kénédougou des rois Tiéba et Babemba TRAORE et l’empire du Wassoulou avec l’Almamy Samori TOURE ont marqué l’histoire de la résistance de Sikasso face à la pénétration coloniale. Cité culturelle, Sikasso abrite les danses des masques, le festival triangulaire du balafon, les manifestations traditionnelles et des expressions musicales du Wassoulou. Sikasso, la verdoyante est la capitale de la 3ème région administrative du Mali. Située au sud du pays, elle fait frontière avec trois pays : la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et la Guinée Conakry.

Zone la plus arrosée du Mali avec une température moyenne annuelle de 27°C, la région s’étale sur une superficie de 76 480 km². Sa population est estimée à 1 800 000 habitants, composée de Sénoufo, de Minianka, de Bobo, de Peuls, de Bambara et de Malinké etc. La région de Sikasso constitue un site d’écotourisme par excellence.

Sites et curiosités

Sikasso -Visiterlafrique 1

Le Centre de Recherche Pour la Promotion et la Sauvegarde de la Culture Senoufo : Il dispose de documents et objets relatifs à la vie et à la culture Senoufo.

Les Vestiges du Tata : muraille qui entourait la ville et qui fut construite sous le roi Tiéba TRAORE.

La Résidence de Kélétigui Kourouma Berthé : c’est l’ancienne demeure du commandant en chef des armées de Tièba puis de Babemba. Elle est construite dans le style architectural de Djenné.

La Tombe de Tiéba TRAORE : non loin de la Résidence de Kélétigui Berthé

Le Mamelon : une élévation en terre latéritique située au centre de la ville, au sommet de laquelle le roi Tiéba construisit un palais où il recevait ses hôtes de marque. Aujourd’hui il existe au sommet du site une tour d’observation qui donne une vue panoramique sur la ville.

Les Grottes de Missirikoro : (12 km de Sikasso) Ces rochers d’environ 80 m de haut, représentent un lieu de culte et de recueillement pour les adeptes des religions du terroir et les musulmans.

Le Village de Farako : (28 km de Sikasso) ses chutes d’eaux en cascades, sa ferme, et son usine de thé constituent des points d’attraction du village.

Les chutes de Woroni : (65 km de Sikasso) Les eaux des deux chutes de Woroni tombent d’une hauteur de 15 à 20m et forment deux piscines naturelles. Un microclimat règne aux alentours.

Les chutes de Woroni - Visiterlafrique

Les portes du Soudan : situées à 4 km du village de Woroni, se dressent en deux massifs rocheux. Ce lieu dénommé « portes du Soudan » marque la fin de la forêt et le début de la savane. Le bloc du côté ouest ressemble à une mosquée avec ses différents minarets. Les populations locales s’y pratiquent à des cérémonies rituelles

 

Sélingué (130 km de Bamako) est une zone écotouristique avec ses villages de pêcheurs et son Barrage hydroélectrique.

 

Les masques de Boura : (27 km de Yorosso) Ce sont des masques d’origine Bobofing. Il est organisé annuellement un festival des masques dont la date est variable. Il est possible aussi d’organiser des prestations de danse des masques à la demande des visiteurs.

 

Le festival « Triangle du Balafon » : Le balafon est un instrument de musique populaire dans la région de Sikasso. Chaque année un festival qui met en compétition les balafonistes de trois pays (Mali, Burkina Faso, et Côte d’Ivoire) est organisé. Ce festival s’étend à d’autres pays.

 

Les Grottes de Sougoumba (40 km de Koutiala) elles se servaient de refuge aux populations en cas d’attaques. C’est un lieu qui abrite des constructions anciennes.

 

Sikasso est située à : 374 Km de Bamako, 105 Km de la frontière de la Côte d’Ivoire et 45Km de la frontière du Burkina Faso.

Sikasso -Visiterlafrique 4 Sikasso -Visiterlafrique