Le jus de bissap, boisson indispensable pendant la période du ramadan au Fouta, région qui se trouve au nord du Sénégal. Chaque année, le bissap coule à flot au moment de la coupure du jeûne. Et c’est également la boisson dont je raffole personnellement. Pour ceux qui l’ignorent, le bissap est une boisson préparée à partir de fleurs d’hibiscus séches. Et il n’y a finalement rien de plus simple que de faire son propre bissap. Chacun y apporte sa touche personnelle (menthe, ananas, essence de banane).

A la manière du Fouta, ça donne ça :

On lave les fleurs d’hibiscus sèches à l’eau froide. On les mets ensuite dans un récipient que l’on remplit d’eau. On laisse l’hibiscus infuser avec quelques feuilles de menthe fraîche (une nuit ou au moins plusieurs heures). Pour les moins patients ou les plus pressés, vous pouvez préparer votre jus de bissap par ébullition en plongeant les fleurs dans l’eau bouillante (une vingtaine de minutes) avant de laisser refroidir.

Ensuite, on sépare le jus ainsi obtenu des fleurs à l’aide d’une passoire. On agrémente avec du sucre, à sa convenance. Le petit plus, c’est d’ajouter quelques gouttes d’essence de banane ou du citron vert pressé. D’autres préfèrent y mettre une touche de jus d’ananas. Le plus important, c’est de servir tout ça FRAIS !

Pour vous déculpabiliser d’en consommer en trop grande quantité (car on devient vite addict), sachez que le jus de bissap a des vertus :
– il facilite la digestion
– il est très riche en lipides, protéines, minéraux et vitamines C
– il aide à lutter contre l’hypertension

A consommer sans modération du coup !

Crédit photo : © Yves Regaldi.