Ici sur visiterlafrique.com, on ne manque pas de contenus sur Dakar. En avril j’ai eu la chance de faire une activité qui sort quelque peu de l’ordinaire. Survoler Dakar et ses environs avec un pilote privé, Birame Coulibaly.

 

Pilote n’est pas le métier de Birame, c’est un jeune père de famille passionné d’aviation qui a décidé d’obtenir son permis de pilotage et qui maintenant partage sa passion avec d’autres.Le rendez-vous est pris via instagram @senagal_vu_du_ciel. Nous nous retrouvons à l’ancien aéroport de Dakar. Birame nous fait visiter l’aérogare. Il nous raconte comment et pourquoi il en est arrivé à devenir pilote privé. Et enfin nous montre le minuscule appareil qui va nous servir à survoler Dakar. Ma première réaction a été de me demander comment je vais caler mes 176 cm là dedans, surtout je que suis avec trois hommes tous aussi grands et bien plus imposants que moi. Finalement, l’installation dans l’appareil se passe très bien. Ce n’est pas la première classe d’Emirates mais c’est très bien (j’ai vu la 1ere classe de Air Emirates dans la publicité comme tout le monde).

Si vous êtes phobique de l’avion je vous conseille quand même de le faire, c’est un excellent moyen de travailler sur sa phobie. Ce n’est pas mon cas j’adore les trajets en avion, je suis le genre qui s’endort avant même que l’avion ne décolle. Mais voler dans un petit avion ce n’est pas la même chose qu’un avion commercial, et je ne suis pas là pour dormir mais pour admirer la vue. Et c’est parti, Birame nous divulgue les conseils de sécurité, Boum on met nos casques (audio, pas de sécurité), Bam nos ceintures et décollage. Le ciel est dégagé on sait déjà que ça va être super. La tour de contrôle nous donne le signal de départ (oui je suis dans un film). Le décollage est un peu mouvementé on sent le frêle appareil quitter le sol, le vent nous balloter et Bim on est là-haut on longe la côte, on arrive au dessus de Gorée que j’ai visité la veille et du ciel, cette île est tout aussi magnifique. Puis nous continuons jusqu’ au Lac Rose, et il est Rose ce jour là. Puis demi-tour vers l’aérogare. Il me semble que la promenade aérienne a duré une heure. Birame maîtrise l’atterrissage comme le pro qui l’est. Puis nous invite à prendre un verre au Bar de l’aérogare on est comme des enfants on est heureux, on a de magnifiques images plein les yeux.

Il nous explique qu’il attend ses prochains compagnons de vol, un couple! C’est le monsieur qui a réservé la promenade avec Birame et il compte demander sa compagne en mariage tout là-haut. #mignon