Première capitale du Sénégal et de la Mauritanie jusqu’en 1957, l’île de Saint-Louis est une ville historique qui a exercé une grande influence dans les domaines de l’éducation, de la culture, de l’artisanat et des services. Les magnifiques « maisons à balcon », les « maisons à galerie » des belles Signares ainsi que les rares « maisons basses portugaises » confèrent à la vieille ville sa qualité esthétique et son identité.

 

Saint Louis est le 4ème site du Sénégal inscrit sur la Liste du patrimoine mondiale en l’an 2000. Le bien inscrit couvre l’ensemble de la superficie de l’île, berges et quais compris, ainsi que le pont Faidherbe. Elle s’articule en trois parties : le quartier Nord, le quartier Sud et la place Faidherbe avec le Palais de la Gouvernance au centre. La ville constitue un paysage unique qui jouit d’un environnement exceptionnel, mariage subtil entre un paysage terrien et fluvial. De par sa position géographique, Saint-Louis s’est révélée être une plateforme commerciale incontournable avec son système de quais original permettant le commerce fluvial. Faits de bois puis de béton, ses quais ont dessiné les voies de circulation de la ville. Ils assurent sa salubrité et la protègent des inondations

www.visiterlafrique.com ile saint louis patrimoine mondial unesco by lapeyro (1)

Mais l’île de Saint-Louis ne se résume pas qu’à son histoire et à son architecture. Communément appelé « Ndar » en wolof, c’est aussi un espace de vie, et un haut lieu de la Teranga sénégalaise. Elle abrite une population de près de 300.000 habitants dont les principales activités tournent autour de la pêche, du tourisme et du commerce. Sur le plan religieux, Saint-Louis est considérée comme un carrefour intellectuel et spirituel témoin du passage de grandes figures religieuses et où femmes y ont enseigné le Coran.

 

 

 

© Layepro

© Layepro

Célèbre pour sa beauté, Saint-Louis fait cependant, face à des défis de conservation liés à la montée des eaux et à la dégradation du tissu urbain. Il existe une forte mobilisation de la société civile qui se bat au quotidien pour sa sauvegarde. Ceci rappelle combien il est important de garder ce patrimoine authentique afin que les générations futures puissent en jouir. Enfin, les portes d’accès au patrimoine St-Louisien se veulent et doivent restées ouvertes à condition de relever les défis de développement et de protection du patrimoine urbain de façon durable.

 

 

« Pour plus d’information et d’images, téléchargez l’application VUE d’Afrique, disponible sur Android »

whc_sn_island_saint_louis_fr