Guillaume Flandre, photographe, a été notre reporter le temps d’une semaine à Dakar. Il nous raconte.

 

Quand j’arrive à Dakar, je n’ai jamais mis les pieds en Afrique de l’Ouest. J’ai débarqué à Brazzaville quelques jours auparavant et ces quelques moments sur place constituent ma seule expérience au sud du Sahara.

 

C’est selon moi la meilleure façon de documenter un pays en photos : le découvrir pour la première fois. C’est le dépaysement total pour moi : les couleurs, les rues, les bruits sont tous différents de ce que j’ai expérimenté jusqu’à présent dans d’autres pays du monde.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 1

Je découvre les marchés bondés, dans lesquels on a l’impression de pouvoir trouver tout ce qui se fait au monde. Les gares de bus, d’où des centaines de camionnettes colorées, peintes pour porter chance, partent et s’apprêtent à affronter le trafic dense de la capitale.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 2

Une des meilleures façons de s’acclimater à un nouvel endroit c’est de manger local. Et c’est une des premières choses que je fais. Ce sera du poisson et du riz, comme souvent lors de ce séjour. Les Sénégalais en raffolent et tous ceux qui auront dégusté ce plat en soirée au bord de l’eau comprendront. N’oublions pas le poulet yassa ou les excellentes bananes plantain frites, les meilleures que j’ai pu goûter jusqu’à présent. Je raffole des jus qui désaltèrent pendant le repas, que ce soit le jus de gingembre très corsé, le jus de bouille, ou le jus de bissap : un délice.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 3

Ma première étape se situe un peu en dehors de la ville. Direction le Lac Rose, ou Lac Retba. Je vous en parle ici. Après avoir quitté le Lac Retba et ses bananiers, il est temps de retourner en ville. Et de reprendre une pirogue, cette fois direction l’île de Ngor. Celle-ci semble coupée de l’agitation de la capitale et le calme et la nature y sont rois.

 

La lumière y est douce, les murs colorés, et l’eau claire de l’océan se casse sur les falaises pour une sensation de dépaysement maximale.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 4

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 5

De retour sur le continent, une silhouette est omniprésente. Il s’agit du Monument de la Renaissance Africaine, perché sur une des deux collines qui constitue le centre du quartier des Mamelles. Aux pieds des statues immenses, il est possible d’admirer le soleil se coucher sur le phare de la plus grandes des collines, ainsi que sur le reste de la ville. Je vous parle de ce monument et de Ouakam ici.

 

Quand on imagine l’Afrique, on pense beaucoup aux couleurs. J’ai été servi en mettant les pieds à Dakar.
Pourtant j’étais loin d’imaginer que ce n’était que le début. L’île de Gorée est magnifique, restée presque intacte depuis la terrible période de la traîte négrière. C’est donc avec beaucoup d’émotion que j’explore ce qui est désormais une étape obligatoire d’un voyage au Sénégal, de part sa dimension historique.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 6

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 8

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 7

Les rues de l’île sont calmes, et la lumière y est magnifique. Les bâtiments écaillés par le temps sont peints de couleurs vives du plus bel effet, et la plage bénéficie d’une eau aussi claire que de l’eau de source. Encore une fois le type de paysage parfait pour rendre jaloux les amis restés en Europe.

 

La maison des esclaves est quant à elle une étape essentielle pour se rendre compte de l’atrocité des hommes. Passer de cellule en cellule fait froid dans le dos.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 9

Il me reste un jour au Sénégal, et je décide pourtant de passer pas mal de mes dernières heures en voiture afin de sortir de la capitale et explorer d’autres villes plus au sud du pays. J’ai notamment entendu parler de Joal-Fadiouth.

 

Cette double ville est intéressante pour plusieurs raison. Elle est d’abord un exemple de de tolérance, chrétiens et musulmans vivants en paix, et partageant le même cimetière. Fadiouth est en fait une île artificielle composée de tas de coquillages, ce qui la rend vraiment unique. Elle est accessible en pirogue ou par le biais d’un pont en bois. Evidemment on préférera la pirogue un jour de temps chaud, pour pouvoir mettre les pieds dans l’eau.

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 10

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 11

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 12

Vous l’avez compris, le Sénégal c’est un pays haut en couleur et Dakar en est un bon exemple avec ses pirogues et ses bus peints, ses couchers de soleil magnifiques et ses habitants accueillants et souriants. Je vous souhaite d’y mettre les pieds au moins une fois dans votre vie !

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 13

www.visiterlafrique.com - Dakar - Guillaume Flandre 14