« Mansour ! Tu prends la semaine qui précède le 10 mai ! Je ne veux rien savoir ! Ne pose pas de questions, je m’occupe de tout ! Fais-moi confiance ! » C’est ainsi, avec ce SMS de Lydie, qu’est née, au mois d’avril, l’une des plus belles expériences de ma vie : brusquement ! Un périple de quatre jours au Maroc, 1400 kms en 4×4, avec comme point de chute le désert, l’emblématique Sahara. Jadis, j’avais évoqué le désert comme un rêve ; je comprends que la mémoire et l’initiative d’un femme sont sans commune mesure. J’ai découvert l’Afrique à travers le Sénégal, pays de mon père, en 1999. De son côté, Lydie a vécu son baptême africain l’an dernier, à l’occasion d’un voyage sur la terre de ses ancêtres paternels, en Égypte. Pour nous deux, le Maroc est une première.

Moi qui ai l’habitude de tout gérer et organiser dans les moindres détails, je m’en remets, une fois n’est pas coutume, à ma dulcinée qui est aussi cartésienne que je peux l’être. Comme prévu, un guide nous attend à Marrakech. Il nous accompagnera tout au long du séjour, ou plutôt du voyage… Un séjour que je vais vous conter.

Lire la première partie ici
Lire la deuxième partie ici
Lire la troisième partie ici

Mercredi 3ème jour

Inlassablement, l’alternance du jour et de la nuit suit son cours. Après que le soleil se soit couché, le voici qui se lève et relaye la lune pour une nouvelle journée inédite. La beauté de la lumière naissante dans la fraicheur du désert en vient à nous faire regretter la féérie de la nuit qui s’achève. Mais le temps n’attend personne, alors mieux vaut profiter de chaque instant du mieux qu’on peut, sans en laisser une miette. Sur la cime d’une dune, une force tranquille du désert, paisible et souriante, m’attend patiemment. On dirait qu’il mâche un chewing-gum. Les goûts et les sentiments sont subjectifs. Je conçois que cela puisse paraître ringard à certains, mais sur le dos de ce dromadaire, en disparaissant au travers des dunes, je suis aux anges !

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 46

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 47

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 48

Petit-déjeuner et recueillement s’ensuivent. L’heure que nous redoutons approche. Le vague à l’âme, nous quittons un rêve pourtant bien réel, que nous avons tenté de vivre intensément dans un espace temps réduit, comme des poissons dans l’eau, les pieds dans le sable. Les au-revoir sont chaleureux, sincères, nostalgiques, immortalisés tant bien que mal. En fin de matinée, nous prenons la direction de Skoura pour la dernière nuit de notre voyage, des souvenirs et des images plein la tête.

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 49

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 50

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 51

Jusqu’à cette fin d’après-midi, dans nos esprits, le terme « Kasbah » endossait un caractère familier pour désigner une maison. Nous étions loin du compte ! On appelle Kasbah le palais du sultan, du chef, du souverain. S’il fallait résumer l’environnement de chacune de nos nuits, je dirais « zen » pour Zagora et sa palmeraie, « sidéral » en ce qui concerne la nuit dans le Sahara. Cette Kasbah située dans la palmeraie de Skoura nous entraine dans l’univers fantastique des Mille et Une Nuits 2.0 ! La restauration de cet édifice vieux de deux siècles a nécessité six années. Portes, couloirs intérieurs, escaliers, salons, jardins, balcons, piscine, palmiers composent une douce mélodie sur un air aussi traditionnel que contemporain. Visages béats, nous naviguons dans chaque recoin du palais, emportés par la féerie des lieux.

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 52

« Les présents du Temps sont insaisissables : le temps d’avancer la main, il a déjà fui. » (Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante). On ne négocie pas avec le soleil, et naturellement, ce dernier ne nous accorde aucun délai supplémentaire. La tombée de la nuit nous avertit que l’arrivée de jeudi, avec son écriteau Marrakech/Aéroport, est imminente. Comme sur notre dune la veille, la tête dans les étoiles et les palmiers, nous nous abandonnons à une symphonie de lumières et de couleurs.

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 53

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 54

Jeudi 4ème jour

À l’heure du petit déjeuner, le temps nous fait déjà défaut ! L’avion décolle en fin d’après-midi. Une visite des endroits symboliques de Marrakech nous a été proposée par notre guide. Plutôt que de quitter Marrakech avec des poussières de souvenirs récupérées çà et là à la va-vite, il nous paraît pertinent de concentrer notre visite sur la place Jemaa-el-Fna. Jusqu’ici, notre périple marocain s’est fait en dehors des sentiers battus. Nos premiers pas sur la célèbre place nous renvoient à notre condition de touristes purs et durs. L’endroit est animé, coloré, vivant et cosmopolite. Ici, l’Orient et l’Occident ne se toisent pas. L’aéroport dans nos esprits, dans les allées du souk, nous réalisons que deux heures en milieu d’après-midi ne conviennent pas à un tête-à-tête avec la place Jemaa-el-Fna. Nous apercevons les calèches, les charmeurs de serpents, les singes, les restaurants de plein air qui officient en nocturne. Zagora a effacé un jour fait d’avion et de routes. Le Sahara nous a fait oublié Zagora, avant que la palais des Milles et Une Nuits nous transporte ailleurs. Jemaa-el-Fna, même de façon sommaire, sonne comme une apothéose à notre découverte du Maroc qui n’est en réalité qu’un des bijoux du trésor africain.

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 55

Visiter l’Afrique – Mansour – Maroc 56

Mansour Thiam