Sébastien est un talentueux photographe sénégalais qui vit à Paris. Lorsqu’il n’est pas entrain de produire du contenu pour des marques toute industrie confondue, il est en voyage pour capturer des instants qui racontent de belles histoires comme lui seul sait le faire. Cet été il nous a emmené vivre en live une partie de son voyage, sa première fois au Maroc sur notre compte instagram (@visiterlafrique). Et quel délice ! Il nous en a mis plein les yeux alors, histoire de faire perdurer ce plaisir, nous lui avons posé quelques questions sur ce voyage auxquelles il y répond avec des photos pour notre bonheur.

 

Pourquoi le Maroc ?

A la base c’est un voyage qui m’a été offert pour mon anniversaire en février dernier. Mais finalement je me suis rendu compte que février n’était pas la période propice en termes de température. Avec ma compagne, nous avons donc décidé d’y aller ensemble en juillet dernier. Nous avions hâte parce que c’est un pays qui nous était inconnu à tous les deux.

 

Ton meilleur souvenir

J’ai deux meilleurs souvenirs. Le premier est incontestablement dans l’avion lorsque nous nous sommes rendus compte que le voyage allait devenir réel. Nous étions excités à l’idée de partir enfin ensemble. Nous avions mérité cette pause après de longs mois à travailler sans cesse.

Le deuxième meilleur souvenir est la découverte du désert. C’est un environnement qui nous as fasciné par son hostilité.

Bref, les paysages marocains nous ont vraiment émerveillé. Nous sommes passés de palmeraies à des oasis en passant par des paysages rocailleux et sablonneux. Ce fut une belle découverte parce qu’on se rend compte que l’eau c’est la vie et que là où il y avait de l’eau, se trouvait une forte concentration de population, de la végétation et du bétail.

Le désert marocain – Merzouga ©Sebastien Faye

Le désert marocain - Merzouga ©Sebastien Faye

Le désert marocain – Merzouga ©Sebastien Faye

Le désert marocain - Merzouga ©Sebastien Faye

Le désert marocain – Merzouga ©Sebastien Faye

Comment tu te déplaçais ?

Alors là, j’ai quasiment utilisé tous les modes de transport ! J’ai fais du dromadaire, du quad, je me suis déplacé à pied forcément, également en taxi et en bus ; Le dromadaire à l’entrée du désert de Merzouga en fin de journée, et le quad en matinée pour sortir du désert après avoir regardé le soleil se lever.

 

Ton coup de cœur food ?

Franchement, après avoir testé tous les mets marocains notamment toutes de tajines qu’il y a (au poisson, à l’agneau etc…), mon coup de cœur a été les merguez du restaurant « Le Jardin ». Le Jardin se trouve dans le souk pas loin de la place Jemma El fna. Le souk porte vraiment son nom. On s’y perd très facilement.

Bref, ces merguez furent d’anthologie ! Vraiment. Peut-être parce qu’on avait très faim ce jour là. Elles étaient excellentes !

Je recommande donc le restaurant Le Jardin à toutes les personnes qui aiment la viande et des endroits calmes avec beaucoup de verdure. Vous pouvez y manger et boire un thé bien sûr.

Côté hébergement, c’était plutôt tente ou hôtel classique ?

C’est comme le transport, nous sommes passés par tous les modes d’hébergement. A Marrakechn, nous avons été au Riad Alia à quelques mètres du Palais Bahia. Ensuite nous avons profité d’une journée au Selman Hôtel, un palace 5 étoiles. Nous avons bien profité de la piscine et du restaurant c’était magique.

Riad Alia - ©Sebastien Faye

Riad Alia – ©Sebastien Faye

Riad Alia - ©Sebastien Faye

Riad Alia – ©Sebastien Faye

Selman Hotel - Marrakech ©Sebastien Faye

Selman Hotel – Marrakech ©Sebastien Faye

Selman Hotel - Marrakech ©Sebastien Faye

Selman Hotel – Marrakech ©Sebastien Faye

Sur la route du désert à l’aller, puisque nous avions approximativement 700km à km à faire, nous avons préféré ne pas tout faire d’un trait. Nous avons donc fait un stop au Xaluca hôtel non loin de Ouarzazate. Le coup de cœur de cet hôtel c’était la vue dégagée sur les différentes montagnes de l’atlas.

Dans le désert nous avons dormi au Luxury Camp, un camp de luxe en plein désert avec des tentes amenagées. Et là le moment inoubliable et grande surprise c’est que nous étions, littéralement, les seuls clients. Imaginez-vous la nuit dans les étoiles seuls au monde… magique ! Par contre chose étonnante c’est qu’il a fait très chaud cette nuit là. Les températures ne sont pas descendues en dessous des 30°. C’était juillet, et croyez-moi, à cette période, les températures sont réelles. Cette nuit là, pas de ventilateur, ni de climatisation même si c’est un camp de luxe, tout simplement parce qu’il fonctionne à l’électricité solaire.

Luxury camp - Marrakech - desert ©Sebastien Faye

Luxury camp – Marrakech – desert ©Sebastien Faye

Luxury camp - Marrakech - desert ©Sebastien Faye

Luxury camp – Marrakech – desert ©Sebastien Faye

Au retour nous avons fait la route vers Marrakech en seule traite. Arrivés à Marrakech nous avons dormi à La Parenthèse, un petit riad qui se trouve à une trentaine de km de Marrakech dans la ville de Tameslohte, une ville tranquille et calme.

Hotel La Parenthèse - Marrakech ©Sebastien Faye

Hotel La Parenthèse – Marrakech ©Sebastien Faye

Ton conseil pour inciter à Visiter le Maroc ?

Mon conseil ultime est d’aller visiter le Maroc sans préjugés. Certaines personnes aiment beaucoup se documenter avant de voyager, moi je trouve que ça perd du charme du voyage et de l’aventure. C’est toujours plus intéressant de découvrir par ses propres yeux. Certes, il faut toujours se renseigner sur les essentiels et se faire un programme, mais il ne faut pas y aller en se rentrant les préjugés dans la tête.

 

Le Maroc dans l’objectif de ton I-Phone ça donne quoi ?

Des photos que je prends toujours plaisir à regarder, et un live que vos abonnés peuvent toujours découvrir sur mon compte instagram (sebastien.faye) dans mes highlights (Stories à la Une) et celui de Visiter l’Afrique.

 

On récapitule les adresses testées par Sebastien