– Bivouaquer dans le lit du Kokoulo au coeur du site de Kambadaga, où trois chutes se succèdent en quelques centaines de mètres. Au programme : baignades dans les jacuzzi naturels dispersés dans le lit de la rivière, traversée acrobatique du cours d’eau en empruntant le pont de lianes, farniente sur la plage de sable au pied de la première chute, pêche aux crabes dans les trous d’eau et soirée à parcourir la voie lactée en se laissant bercée par le cours de l’eau.

– Prendre le temps d’admirer le coucher de soleil sur les monts foutaniens depuis la terrasse de l’hôtel du Fouta à Dalaba. L’occasion de découvrir l’histoire de cette ville et notamment du quartier du Chargeur, tout en sirotant un jus de bissap bien frais !

– Explorer la chute de Ditinn et ses environs :
de son sommet qui offre une magnifique vue panoramique sur la vallée de la Ténée jusqu’à son pied dans un cadre sauvage propice à la baignade et à l’observation de la faune locale, l’occasion également d’aller déambuler dans le petit marché de Kamakoro : marché des sens !

– Visiter Fougoumba et rencontrer les anciens qui vous raconteront l’histoire de ce village anciennement capitale du Fouta théocratique. L’occasion aussi de relire quelques extraits du récit d’Olivier de Sanderval, l’homme qui voulait être roi au Fouta ou le roman de Tierno Monenembo « le roi de Kahel ».

– Suivre les traces des chimpanzés au sommet des arbres et jouer à cache-cache avec eux au milieu des forêts galeries qui recouvrent les nombreux cours d’eau. Sensations garanties !

Cinq moments parmi tant d’autres au cœur du Fouta, qui n’est qu’une des 4 régions de la Guinée ! A suivre.

www.visiterlafrique.com-Fouta-Djalon-en-Guinee-2

Recit : Patrick Madelaine

Photos : Patrick Madelaine